Le harcèlement sexuel c'est quoi.

5fa02868240000631bb03784.jpeg

Le harcèlement est défini comme une violence répétée qui peut être de plusieurs formes : verbale, non verbale, écrite, physique ou psychologique.
Ce type de violence vise à affaiblir la personne qui en est la victime et il peut se retrouver dans tous types de milieux, et peut être le fait d'une ou plusieurs personnes envers une ou plusieurs autres.

Pour mieux comprendre à quoi correspondent les différents types de harcèlement, voici quelques exemples de manifestations :

● Verbal : invitation, remarques sur le physique (connotées sexuellement), « confidences » sur la vie sexuelle, « blagues » sexuelles, demandes d’actes sexuels explicites…
● Non verbal : Regards appuyés sur les seins, les fesses, « jeux » de langue, actes sexuels mimés, textos, lettres, mails, photomontages et photos à caractère pornographique…
● Physique : Contacts physiques non désirés (autre que les agressions sexuelles)
● Écrit ou graphique : comprend l’affichage de matériel pornographique, d'images sexuellement explicites, de harcèlement par courrier.
● Psychologique ou émotionnel : comprend des propositions persistantes et des demandes indésirables, des invitations non désirées à sortir à des rendez-vous, des insultes, des railleries et des insinuations à caractère sexuel.

Bien qu’il soit facile de décrire ce qu’est le harcèlement, il n’est pour autant pas facile de bien le discerner, et d’autant plus lorsque cela arrive sur son lieu de travail.

C’est pour cela que nous mettons en avant au sein de Link Intelligence des exemples et cas de harcèlement en entreprise sur des sujets principalement de harcèlement sexuel, pour que vous puissiez mieux comprendre et appréhender ce genre de situation.
Ces cas aident à comprendre les enjeux de la part de l’employeur comme de la personne employée. On comprend aussi comment notre société évolue très rapidement sur ce sujet depuis Metoo# notamment.

Notre métier à travers nos services d’assistance ou de notre application mobile a pour objectif de faire grandir chaque salarié en termes de maturité relationnelle. Les comportements doivent s’adapter pour répondre à l’exigence récente de tolérance zéro.
La nécessité d’apprentissage est indispensable sur les questions de respect de soi et de l’autre dans le contexte de l’entreprise, contexte de relations professionnelles (fort enjeu parfois). Cette aptitude n’est pas innée et ne s’apprend pas à l’école alors que le besoin d’éthique est dorénavant majeur.

Pour des raisons évidentes, les noms des personnes dans les témoignages qui suivent sont modifiés.